Licol

Il y a 77 produits.
par page
Résultats 49 - 77 sur 77.
Résultats 49 - 77 sur 77.

En savoir plus sur les licols

Le licol est l'élément indispensable pour tous les déplacements du cheval à pied. Il est utilisé en main et est destiné à l'attache. Il s'ouvre à la têtière et est généralement réglable.

Un licol muni d'une longe sert à mener et à attacher le cheval. Il doit être bien conçu et solide. Le cheval le garde parfois longtemps sur la tête : pendant un transport ou durant une randonnée, par exemple. Le licol doit donc être parfaitement confortable.

Quelle matière pour un licol d'équitation?

Les licols existent surtout en nylon, en cuir et en corde. Les licols en nylon sont peu coûteux. Ils sont solides lorsqu'ils sont doubles et que la bouclerie est de bonne qualité. Leur durée de vie est limitée.

Un licol en cuir doit être taillée dans une peau épaisse, grasse et souple, en double épaisseur, avec de bonnes coutures et une bouclerie solide et arrondie aux angles. Un tel licol se "fait" à votre cheval et devient aussi confortable qu'un gant. Bien entretenu, il peut durer très longtemps.

Les licols en corde, munis de mousquetons à oeil tournant, permettent un réglage parfait. Souples, ils sont d'un grand confort pour le cheval.

La bonne taille

Profitez de nos différentes tailles de licols adaptées à chaque cheval : poney, poulain, shetland, cheval de trait, cob,...

Pour choisir la bonne taille , vous pouvez procéder à quelques mesures. Posez l'extrémité d'un mètre de couturier sur le point le plus haut de la nuque et descendez sur le côté de la face jusqu'à deux doigts en dessous des apophyses.

Un licol réglable ou non ?

Le licol comprend une muserolle , deux montants, une sous-gorge et une têtière. Ces diverses parties sont reliées entre elles par des boucles. Beaucoup de licols se règlent uniquement au niveau de la têtière. D'autres bénéficient aussi d'une réglage "trois points" (la sous-gorge peut également s'ajuster).

Plus les réglages sont nombreux, plus le licol est adaptable et plus il peut être correctement ajusté à chaque cheval. D'un autre côté, les boucles d'ajustement et les trous pratiqués pour l'ardillon "affaiblissent" le harnais. Ce sont des points d'usure et, en cas de traction, les risques de rupture à ce niveau sont importants.